Trio gagnant : curcuma + pomme + raisin.

 

Les capacités anti-cancer de la substance jaune, la curcumine, font l’objet de recherches profondes depuis longtemps. Or, tandis que la curcumine est considéré déjà comme une alternative, sans effets secondaires, à la chimiothérapie dans le traitement de plusieurs types de cancer, la substance pourrait être encore renforcée dans le combat contre les tumeurs.

Les substances contenues dans le curcuma, la pomme et le raisin combinées pourraient prévenir et traiter l’un des cancers les plus fréquents aux États-Unis, celui de la prostate indique une récente étude. La curcumine, l’acide ursolique dans la pelure de pomme et le resvératrol retrouvé dans le raisin rouge et certaines baies ont été testés sur des modèles de souris atteints de cette maladie.

Ces éléments nutritifs ont des propriétés anticancéreuses puissantes et sont facilement disponibles. Nous devons seulement augmenter leur quantité pour qu’elle aille au-delà des niveaux d’une diète équilibrée afin d’avoir un effet sur les cellules cancéreuses de la prostate», affirme le co-auteur de l’étude Stefano Tiziani.

Pépins de raisin

Les pépins de raisin sont souvent mentionnés en tant que source disponible en abondance ayant le potentiel de ralentir l’évolution des cellules cancéreuses. Pour la plupart des patients, les recherches montrent l’efficacité du traitement basé sur l’utilisation de l’extrait de pépins de raisin, et ce sans les effets secondaires dangereux ou mortels de la chimiothérapie et de la radiologie.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s